«

»

Cédric Chapuis revient en célébrité parisienne

Cédric Chapuis sur scène dans «Vie sur mesure»./Photo DR

Avec ou sans le Molière du meilleur spectacle solo dans sa valise, l’enfant du pays Cédric Chapuis est attendu en VIP dans deux semaines au Festival L’Île au Théâtre. Il y était venu une première fois en 2013 présenter la «Vie sur mesure», qui lui vaut aujourd’hui les honneurs de la grande cérémonie parisienne. Cette nomination est en soi une consécration pour une production très locale devenue succès national. Écrit et joué par le presque quadragénaire originaire de Pibrac, ce «seul en scène» a été créé en 2009 grâce à sa compagnie Scènes plurielles, désormais installée à Fonsorbes, et grâce au metteur en scène de Marquefave Stéphane Batlle (devenu codirecteur du Grenier de Toulouse).

Baguettes et math sup’

Depuis, «Une vie sur mesure» a été jouée quelque 400 fois en France : sept mois consécutifs à Paris, au théâtre Tristan Bernard, et depuis cinq ans à guichets fermés au Festival Off d’Avignon !

Virtuose panaché de théâtre et de batterie, la comédie dramatique donne voix à un jeune autiste qui, sur tous les rythmes, nous livre les épisodes de sa vie et, surtout, sa vision du monde ingénue et différente, subtile et drôle.

La batterie a été la passion de jeunesse de Cédric Chapuis. Autodidacte entré à l’école Dante Agostini de Toulouse, il a finalement abandonné les baguettes en même temps que maths sup’ pour devenir animateur de clubs de vacances exotiques. C’est ce qui lui a permis de découvrir sa vocation : écrire des sketches, puis bientôt des histoires, et les jouer sur scène. En Bulgarie, il a également découvert son épouse, la comédienne Mira Simova. Elle enseigne maintenant à l’école de Scènes plurielles, joue en solo dans leur pièce «23-F côté hublot» (qui raconte son départ de Sofia) et a mis en scène son dernier spectacle «Au-dessus de la mêlée».

Sur le thème du rugby, c’est celui qu’on aura la chance de découvrir le 4 juin à L’Île au Théâtre. Attention, la billetterie est déjà ouverte et certains regrettent beaucoup de ne pas, il y a trois ans, avoir vu «Une vie sur mesure» – dont la première, soit dit en passant avait été jouée à Launaguet dans la salle… Molière.

Source : Cédric Chapuis revient en célébrité parisienne – ladepeche.fr